Skip to main content

« En fin de compte, il n’y a que l’amour qui puisse nous sauver »

Le long métrage de Nicolas Steil, LE CHEMIN DU BONHEUR, fera partie des dix films en compétition officielle au Festival du Film Francophone d’Angoulême. Le film sera montré pour la première fois dans un festival et bénéficiera de plusieurs projections dans la semaine du 24 au 29 août 2021. Il sera en lice pour les Valois qui seront décernés lors de la Cérémonie de Clôture.

Créé par Dominique Besnehard et Marie-France Brière, le Festival du Film Francophone d’Angoulême fêtera cette année sa 14ème édition. Le jury de la compétition officielle sera présidé par Nicole Garcia.

 

« Comment vivre avec l’abandon de ceux qui sont là pour nous aimer inconditionnellement, nos parents ?

En inventant un autre monde, en s’inventant une autre réalité, en vivant dans un rêve éveillé, sans cesse reconstruit au jour le jour.

Pour s’empêcher de penser au traumatisme originel, pour avoir soif de vie, pour avancer vers l’autre en prenant le moins de risques possibles.

Saül Birnbaum est un « enfant caché », un de ceux qui à l’âge de 6 ans a dû être séparé de ses parents pour échapper à la Shoah à venir et envoyé par un Kindertransport à l’étranger, de Vienne à Bruxelles. En 1986, Saül est sur la voie de la résilience, il réinvente sa vie, il tente de la réenchanter, il a ouvert un Delicatessen qui ne ressemble à aucun autre, où le 7ième Art triomphe tous les jours sur la scène de ce restaurant en représentation permanente. Avec Joakin, son protégé, un jeune réalisateur chilien qui a fui Pinochet, ils décident d’écrire l’histoire de l’enfance de Saül et d’en faire un film, ce qui leur permettra à tous deux de « guérir » un peu plus.

Mais voilà que l’amour frappe à sa porte et le confronte à son passé. Elle l’aime, il l’aime, elle disparaît, il se perd, elle revient, il revit, elle l’abandonne à nouveau, il s’abandonne…

Le Chemin du Bonheur est une histoire qui nous fait comprendre qu’il ne faut jamais, jamais, abandonner ! »

 

Écrit par Michel Fessler et Henri Roanne-Rosenblatt, l’auteur du roman Le Cinéma de Saül Birnbaum dont est adapté le film, en collaboration avec Nicolas SteilLE CHEMIN DU BONHEUR réunit Simon AbkarianPascale ArbillotDjango SchrevensAndré JungMichel Vuillermoz de la Comédie FrançaiseEric CaravacaHelena NoguerraRoxane DuranRaoul SchlechterTania Garbarski et Nathalie Laroche, avec la participation de Mathilda May et Brigitte Fossey.

LE CHEMIN DU BONHEUR est une production Iris ProductionsIris Films et Tu Vas Voir, en coproduction avec la RTBF (Télévision Belge)Voo & Be TV et Belga Productions. Le film a bénéficié du soutien du Film Fund Luxembourg, avec la participation de Wallimage (La Wallonie) et de screen.brussels (Région de Bruxelles-Capitale) avec l’aide du Centre du Cinéma et de l’audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles et le soutien du Tax Shelter du Gouvernement fédéral de Belgique via Belga Films Fund.